Vers l'avenir

A force de parler du passé, on finit par oublier comment se conjugue le présent ...

Faut-il vivre avec son passé pour pouvoir avancer? Chaque être humain, chacun d'entre nous, est ce qu'il est aujourd'hui par ce qu'il fut hier. Ce qui nous définit, c'est la somme de ce que nous avons pu être par le passé. Le passé revêt une place de plus en plus importante au fur et à mesure que nous avançons dans nos vies. Pus qu'un point de repère, il s'agit d'un mur porteur. Le passé est toujours là, lancinant, cinglant, blessant ou bien porteur d'espoir. Ne dit-on pas qu'il faut garder les bons souvenirs et oublier les mauvais?
Alors, comment être heureux quand ce qui compose notre passé est si douloureux? Comment peut-on reprocher à quelqu'un d'aller mal?
Et dans tout ça, que devient le présent. Observons que les deux temps que nous utilisons le plus quand nous parlons sont le passé composé et le présent. Le présent pour parler surtout de l'état dans lequel nous sommes, de ce que nous faisons au moment où nous parlons, l'instant même.
Le présent est un état déjà terminé. Dire je suis heureux, c'est quelque chose de momentané, comme une photo prise à l'instant, mais qui ne signifie pas que les secondes qui suivent, elles, seront seront remplies de bonheur.
Et si nous arrêtions de nous tourner sans cesse vers le passé et que nous apprenions à conjuguer au présent "je vais bien, tu vas bien...." coûte que coûte? Alors, comment faire?




03/08/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres